09/10/2017 12:01

Relations presse: 5 conseils essentiels pour les startups

Relations presse: 5 conseils essentiels pour les startups

Les relations presse sont un levier puissant pour gagner en visibilité et en crédibilité mais aussi pour générer des leads et des backlinks de haute qualité.

Un combo qui devrait donc séduire beaucoup de startups.

Et pourtant, c’est tout le contraire...

Les RP sont presque toujours négligées par ces dernières. Le SEO, les réseaux sociaux, les ads ou encore le content marketing passent en priorité.

Une des raisons qui peut expliquer ce phénomène est que les startups perçoivent souvent les RP comme un moyen difficile et coûteux de faire parler d’elles.

Vous en faites partie?

Vous auriez dû venir au workshop de 50 Partners!

Sarah Azan co-fondatrice de Babbler et Guillaume Bregeras chargé des relations startups chez les Echos y étaient invités.

Au cours de ce workshop ces 2 spécialistes des relations presse ont donné 5 conseils essentiels pour aider les startups à faire des RP efficaces.

Les entreprises présentent y ont appris que les RP étaient bien plus accessibles qu’elles ne le pensaient. Il suffit juste d’avoir un peu de bon sens et de comprendre comment ça fonctionne.

Comme vous n’y étiez pas, j’ai pris des notes pour vous.

Voici donc un résumé des meilleurs conseils de ce workshop.

Note: Si vous souhaitez participer aux prochains workshops et events RP, abonnez vous à notre newsletter pour être au courant de tous les évènements à ne pas manquer.









Utilisez l’embargo et l’exclusivité pour vos relations presse


Envoyer une centaine d’emails aux journalistes en espérant que l’un d’entre eux revienne vers vous est la pire manière d’approcher les RP. Pourquoi? Et bien pour principalement 3 raisons:

1) Cette approche vous contraint à envoyer des emails en masse non-personnalisés, ce que les journalistes détestent.

2) Vous vous décrédibilisez auprès des médias. Ils considèrent alors que vous ne savez pas faire des RP.

3) Les top journalistes, ceux qui ont le pouvoir de réellement propulser votre start up, ignorent systématiquement ce type d’email.

Pour des relations presse efficaces, vous devez faire tout l’inverse. C’est-à-dire oublier les emails de masse et limiter le nombre de journalistes que vous contacter.

L’idée est d’utiliser l’embargo ou l’exclusivité pour vos RP.

Pour rappel, l’embargo c’est lorsque vous partagez votre communiqué avec un nombre limité de média typiquement 2, 3 ou 4.

L’exclusivité c’est quand vous communiquez votre news à un seul média.

L’embargo et l’exclusivité changent totalement la perception qu’ont les journalistes de vous. Vous n’êtes alors plus perçu comme le débutant RP qui supplie les journalistes de parler de lui. Vous devenez la start up qui a accès à une information importante et qui a le pouvoir de la communiquer à certains journalistes et pas à d’autres.

N’oublions pas que les médias ont les mêmes problématiques que nous. Eux aussi sont en concurrence. Et leur objectif est d’obtenir des informations pertinentes avant leurs concurrents.

Si vous les aider à leur faire gagner cette avance en leur donnant un accès privilégié à vos communiqués, ils seront alors plus enclins à parler de votre startup et à écrire de beaux papiers sur vous.

En plus comme l’embargo et l’exclusivité vous limitent aussi à un nombre restreint de médias, vous vous retrouvez à envoyer un nombre restreint d’emails. En d’autres termes, vous enverrez moins d’emails mais des emails plus personnalisés et efficaces.

C’est donc une meilleure manière de faire vos RP.

Notez quand même que l’embargo et l’exclusivité ne fonctionnent qu’avec les médias influents. Un média moins influent vous apportera moins de résonnance.

Vous devez donc donner un accès privilégié aux bons journalistes de manière à ce que votre communiqué soit ensuite relayé en cascade par les autres médias.



 

Sachez ce qui intéressent les médias


Nouveau produit, nouvelle fonctionnalité, redesign de site, inscription d’un client influent, nouveau recrutement… chaque jour les startups ont leur lot de news excitantes. Seulement elles oublient parfois que toutes les news ne méritent pas leur actualité dans la presse.

Selon Guillaume Bregeras les news qui font généralement l’actualité sont les suivantes:

Les levées de fonds, les rachats, les partenariats significatifs, les start ups qui deviennent profitable, les croissances explosives ou encore les recrutements de personnalités au sein de l’entreprise.

Il est crucial de s’en rappeler lorsque vous contactez les journalistes.

Si vous prenez contact avec les journalistes à la moindre occasion, vous finirez par brûler toutes vos cartouches. Que vos emails soient importants ou non, ces derniers finiront par vous ignorer si vous les sollicitez trop.

Sachez donc ce qui mérite d’être communiqué et ce qui ne l’est pas.



 

Travaillez la forme de vos communiqués presse


Maintenant que vous savez ce qu’il faut communiquer dans le fond, qu’en est-il de la forme?

La forme a elle aussi un rôle important quand il s’agit de convaincre un média de parler de vous.

Si vous vous êtes intéressés un minimum aux RP, vous savez que les journalistes sont bombardés quotidiennement par des centaines de communiqués de presse. Beaucoup d’entre eux manquent de forme et peine à convaincre.

Les banalités et buzzwords ne font que les alourdir :

“Notre start up va disrupter X, Y, Z”

“Notre solution est un game-changer pour…”

“Notre service va révolutionner le monde…”

“Nous ubérisons…”

Ces expressions sont utilisées à outrance aujourd’hui et font bailler les journalistes aux corneilles.

Au mieux elles traduisent une faiblesse dans la communication de la start up, au pire elles dénotent une fainéantise de la part du RP.

Inclure un condensé de buzzwords dans vos communiqués ne rendra donc jamais votre pitch plus engageant.

Le storytelling, en revanche, est une vraie carte à jouer dans vos relations presse.

Les médias sont toujours à la recherche d’histoires atypiques. Par conséquent si vous leur apportez sur un plateau une histoire qui les transporte et qui les fait vibrer, vous aurez de grandes chances qu’ils parlent de vous.

Vous devez donc construire une histoire authentique autour de votre start up afin de lui donner plus de résonance.

Il s’agit juste de vous posez les bonnes questions:

Qu’est-ce qui rend votre start up unique? Pourquoi avez vous créé votre solution? Quelle est votre vision? Quels ont été vos galères? Le fondateur a t-il un profil original? ...

Articulez vos réponses autour d’une histoire cohérente et sincère et vous gagnerez le coeur des journalistes.

Note: Embellissez votre histoire mais ne l’inventez pas. Les informations que vous communiquez aux médias sont systématiquement vérifiées.



 

Ne faites pas vos RP trop tôt


Faire des relations presses efficaces c’est aussi savoir communiquer au bon moment.

Certaines startups contactent les journalistes bien trop tôt.

A peine leur entreprise créée qu’elles se précipitent sur leur inbox pour envoyer des emails aux médias.

Le problème est qu’à ce stade énormément de choses peuvent changer: le nom de la start up, le business model, les produits…  

Pivoter est très fréquent dans les premiers mois.

D’après Sarah Azan, les startups devraient se laisser au moins 6 mois avant de contacter la presse. C’est le temps minimum qu’il leur faut pour récupérer les premiers retours clients et prouver en partie leur concept.



 

Approcher les influenceurs quand on est une start up


Lorsque vous approchez des influenceurs pour faire vos RP, ne vous attardez pas sur leur nombre de followers sur Twitter ou encore sur le nombre de like sur leur page Facebook. Regardez l’engagement de leur communauté.

Certains influenceurs sont très suivis mais leur engagement est proportionnellement très faible.

Ils ont peu de réactions sur leurs articles et posts, peu de commentaires, peu de retweets ou encore peu de vues.

Lorsque vous disposez d’un budget faible, faire vos RP avec ce type d’influenceur ne vous apportera pas de résultats optimales.

Le meilleur moyen est donc plutôt d’identifier les influenceurs qui sont moins suivis mais qui ont un bien meilleur engagement et de multiplier les opérations avec eux.

Vous aurez alors plus de facilité à les convaincre de travailler avec vous et obtiendrez un bien meilleur engagement le tout dans un budget limité.

 

Conclusion


Pour conclure, si vous êtes une startup et que vous souhaitez faire des relations presse efficaces, vous devez donc:

Utiliser l’embargo et l’exclusivité

Connaître ce que veulent les médias tant sur le fond que sur la forme

Faire vos RP au bon moment

Approcher les bons influenceurs

Vous en savez désormais plus que la majorité des startups. Il ne vous reste maintenant plus qu’à appliquer ces conseils.