09/06/2017 13:52

C.Dansette parle de son métier de journaliste - France 24

C.Dansette parle de son métier de journaliste - France 24


Rencontre avec Christophe Dansette,
journaliste économie et justice chez France 24


France 24 est une chaîne de télévision française d'information internationale en continu. Suivez l'information 24h/24 et accédez aux analyses des journalistes sur l'actualité, à des reportages et interviews.


Christophe utilisateur Babbler, a accepté de répondre à nos questions et de nous livrer plus de détails sur son métier et sa vie au travail.


INTERVIEW

Quel est ton parcours de journaliste ?

"J'ai d'abord fait des études à Sciences Po Paris et de philosophie. Des études très généralistes ainsi qu'une grande ouverture d'esprit avec plusieurs semestres passés à l'étranger (Washington D.C et Berlin). Puis, j'ai fait une école de journalisme à Paris, le CFJ. J'ai commencé ensuite à travailler à France 3 et France 5 où je m'occupais de l'interview C à dire ainsi qu'un an à iTélé, avant d'être intégré à France 24 où je travaille maintenant depuis 10 ans ! (Le temps passe...)."

Pourquoi as-tu décidé de rejoindre France 24 ?

"Le choix de France 24 s'est imposé à moi. A l'époque, cette chaîne venait d'être créée. J'étais passionné d'actualité internationale et j'ai immédiatement aimé l'esprit France 24 de donner plus de fond aux sujets traités que toute autre chaîne d'info en continu. J'ai également tout de suite aimé l'esprit de l'équipe. Une équipe très jeune venant d'horizons, de cultures et de pays différents. Voilà qui était immédiatement enrichissant...

Qu'est-ce qui te passionne le plus dans ton métier ?

"Beaucoup de choses. L'adrénaline d'un "Breaking News", la recherche d'information, la curiosité et puis la rigueur. On doit s'intéresser à un grand nombre de domaines (la guerre en Syrie comme la candidature de Paris aux JO 2024). C'est à la fois très intéressant, parfois aussi un peu frustrant car les choses vont tellement vite  qu'on n'a pas le temps d'approfondir."

De quel reportage es-tu le plus fier ?

"Un reportage sur les mouvements sociaux dans des entreprises en France. A côté de combats emblématiques comme celui des Conti, nous nous étions intéressés à un groupe de femmes qui occupaient leur usine de confection à Cherbourg pour tenter de la sauver. Nous les avions suivies jusqu'à la décision finale du démantèlement de l'entreprise. Ces femmes, par leur courage, m'ont beaucoup touché."

Quelle est la personne que tu rêverais d'interviewer ?

"Jusqu'en en janvier, j'aurais dit Barack Obama. Mais je dirai toujours Barack Obama. J'aimerais bien faire une longue interview illustrée où il commente ses 8 ans à la Maison Blanche : ce dont il est le plus fier, ses plus grands regrets aussi."

Travailles-tu beaucoup avec les réseaux sociaux ?

"Je ne suis pas un fou des réseaux sociaux. Je regarde beaucoup Facebook, Twitter et dans une moindre mesure. Mais je ne suis pas un grand contributeur. C'est un défaut. Mais je suis déjà tellement accroc à mon portable que si je me mettais à twitter davantage, j'aurai quelques problèmes avec me femme ;)"

Quel conseil peux-tu donner aux attachés de presse ?

"Les attachés de presse doivent connaître nos contraintes. Ce que je peux leur conseiller, c'est de proposer leur projet en trouvant une accroche actualité (chiffres du chômage, grande réunion internationale, ...). Et le mieux est quand même de nous appeler , même si on leur répond qu'il faut nous envoyer un mail. Le contact téléphonique fera qu'on s'intéressera un peu plus à leur mail. Car il faut bien l'avouer : nous recevons une grande quantité de communiqués de presse..."

Quel est ton canal préféré pour interagir avec les marques ?

"J'avoue que Babbler est une bonne initiative. Plusieurs attachés de presse m'ont contacté par ce biais. Et nous avons effectivement échangé. Parfois cela a abouti à des interviews."

Quel est ton journaliste favori ?

"Difficile de le dire, il y en a beaucoup...mais aujourd'hui je veux avoir une pensée pour un collègue, Jean-Kariom Fall, qui nus a brutalement quitté vendredi dernier alors qu'il couvrait le G7 pour France 24. C'était un très grand journaliste auprès de qui j'ai beaucoup appris. Il était mon Rédacteur en Chef depuis 5 ans. Il avait une immense expérience, notamment sur le continent africain. Pourtant toujours humble, poli, humain. Il va beaucoup nous manquer."

Babbler connecte les marques et les journalistes/influenceurs afin de les aider à mieux collaborer. Pour en savoir plus, visitez notre site ici.